Série de Push Press Haltères avec Audrey

Selon moi cet exercice possède l’énorme avantage de solliciter l’ensemble des muscles du corps et de permettre une grosse dépense énergétique. Généralement cela va de paire puisque plus il y a de muscles sollicités au cours d’un exercice, plus la demande en énergie est importante et donc plus la dépense énergétique est élevée. Or si la dépense énergétique totale de votre séance est élevée alors elle aura un impacte important sur le métabolisme des graisses.

Ici Audrey effectue un travail de renforcement musculaire du bas du corps lors du squat, principalement sur les quadriceps, fessiers, ischio-jambiers, mais aussi du haut du corps en projetant les haltères au-dessus de sa tête après le squat ce qui permet de solliciter les triceps, les épaules et le trapèze supérieur. Mais cet exercice est beaucoup plus complet que ça sur le plan du travail musculaire…

En effet la stabilité (le fameux “core” chez les anglophones) nécessaire pour réaliser ce mouvement nécessite d’activer de manière très intense les muscles stabilisateurs du haut du corps comme les abdos, les érecteurs du rachis, le rhomboïde ou encore le grand dentelé.

Pratiquer le Push Press Haltères permet donc

  • d’être plus musclé sur l’ensemble du corps et d’éviter les déséquilibres musculaires
  • d’être plus gainé
  • d’être plus coordonné
  • de brûler une quantité de graisse importante lorsque l’on se muscle

Si cet exercice est complet, il nécessite tout de même une bonne condition physique pour maintenir son dos plat pendant le squat, ne pas perdre l’équilibre en fin d’extension et enchaîner les répétitions malgré la fréquence cardiaque qui augmente. Essayez vous verrez!

Tristan Perdrix Coach Sportif